Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

17 janvier 2024

Loading

(Photo Laurence Freeman, Irlande)

Sagesse du jour                 (2024-01-17)

Ce que nous découvrons si nous voulons apprendre à méditer, c’est qu’il est plus facile de méditer deux fois par jour qu’une fois. Cela semble étrange, mais essayez. Je crois que beaucoup d’entre nous, comme moi-même, ont découvert que c’est le cas. Nous obéissons tout simplement aux lois spirituelles de la nature qui font coïncider la réalité physique du lever et du coucher du soleil avec notre lever le matin et notre coucher. Ainsi le rythme de notre méditation s’établit, s’intègre, se coordonne et s’harmonise avec le rythme de la nature. Il suffit d’être un peu réceptif aux sensations du monde au lever du jour - le chant d’un oiseau, la sensation du réveil, la fraîcheur du jour - et à ce que nous ressentons à la fin du jour, lorsque les oiseaux retournent dans leur nid et que les animaux nocturnes s’apprêtent à sortir tandis que d’autres se préparent à dormir. Que nous le ressentions ou non, nous faisons partie du merveilleux rythme de la nature.

Laurence Freeman OSB, Breakthrough

https://wccm.us4.list-manage.com/track/click?u=c3f683a744ee71a2a6032f4bc&id=70976dd606&e=7d8aeb5347

Partager

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.