Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

17 avril 2022

(Photo : Laurence Freeman, Italie)

Sagesse du jour                 (2022-04-17)

L'ego n'existe donc pas dans l'état d’origine de la pure conscience, cet état d’origine qui est la source du monde matériel. Ce n'est pas le monde matériel qui produit la conscience, mais la conscience qui produit le monde matériel. C'est là l'intuition fondamentale de la sagesse mystique et de toute sagesse dans toutes les traditions depuis des temps immémoriaux. Elle s’inscrit au cœur de notre compréhension chrétienne du monde. On pourrait donc dire que l'ego est un produit de l'esprit, un produit de l'activité électrique du cerveau. Nous en savons beaucoup sur les neurones miroirs qui nous permettent d'apprendre à établir des relations, à imiter, à nous adapter. Et l'ego, en tant que témoin de la réalité, témoin de notre expérience ou conscient de ce qui se passe, est un développement naturel de notre croissance psycho-logique et mentale. Il n'émerge pas de la conscience pure, pourrait-on dire, car dans la conscience pure, il y a une unité entre l'observateur et l'observé, entre l'amant et l'aimé. Il n'y a pas d'objectivation à quelque niveau que ce soit dans une relation qui ne soit pas finalement absorbée dans la pure subjectivité de Dieu, Je suis.

Laurence Freeman OSB, The Brick Wall of the Ego

Partager