La pratique

Extrait du livre "Partager le don de la méditation", disponible sur notre boutique.

enseigner la pratique de la méditation chrétienne
Procurez-vous le livre Partager le don de la méditation sur notre boutique!
Procurez-vous le livre Partager le don de la méditation sur notre boutique!

La méditation est expérientielle. Autrement dit, c’est une voie d’expérience, absolument pas théorique ou de pensée. C’est une forme de prière incarnée. Le corps n’est pas une barrière entre Dieu et nous. C’est le sacrement de l’être que Dieu nous a donné. C’est pourquoi le corps doit faire partie de l’expérience totale de la prière. Les règles sont simples:

  • S’asseoir: le corps détendu mais pas en position de sommeil.
  • Rester immobile : le crops exprime l’attitude d’attention et de révérence de la personne entière.
  • Garder le dos droit : le corps est en éveil.
  • Respirer normalement : de préférence par le ventre.
  • Être détendu mais en éveil : la condition pour être en paix.
  • Fermer doucement les yeux et commencer à réciter son mantra : Ma-ra-na-tha.
  • Répéter le mot de prière tout le temps de la méditation.

Posture

Lorsque vous vous asseyez pour méditer, prenez le temps de vous installer de façon confortable de manière à garder cette posture. Détendez les principaux points de tensions de votre corps : épaules, cou, yeux, gorge et front. Les positions assises de base qu’on peut tester sont sur une chaise à dossier droit, un tabouret de prière, ou assis par terre sur un coussin de méditation, jambes croisées.

Le bon moment pour méditer

Choisissez un moment propice et un endroit calme où vous ne serez pas dérangés. Considérez vos périodes de méditation comme des temps prioritaires. Vous comprendrez bientôt pourquoi les méditants considèrent ces moments comme les plus importants de leur journée. Autant que possible, méditez au même endroit et à la même heure tous les jours ; ceci contribue à approfondir le rythme de prière dans sa vie. Surtout, soyez doux avec vous-même. Prenez votre temps pour insérer cette nouvelle discipline dans votre vie.

Conclure la méditation

Vous pouvez introduire et conclure chaque méditation par un peu de musique ou par d’autres moyens qui calment et prédisposent au recueillement. La méditation peut bien sûr être intégrée à d’autres formes de prière telles que la messe ou la lecture des Écritures.

Communauté de méditation

La méditation en groupe, une fois par semaine, est un puissant moyen d’approfondir la pratique. Le groupe est un lieu d’inspiration et d’encouragement mutuel et remplit une fonction importante en offrant la possibilité d’écouter l’enseignement toutes les semaines. C’est dans le groupe que peut se vivre la dimension de la présence du Christ qui se révèle “là où deux ou trois sont réunis en mon nom” (Mt 18, 20).

Obstacles

La grande difficulté que rencontrent tous ceux qui se mettent à méditer est le problème permanent des distractions. Ce sont simplement les effets d’une activité mentale constante. Le mantra est une manière simple et efficace de résoudre tous les types de distractions.

Face aux distractions

  • Ne pas essayer de les repousser, qu’il s’agisse de pensées, d’images ou de sensations.
  • Portez toute votre attention sur le mantra, en y revenant doucement et fidèlement pendant toute votre méditation.
  • Ignorez les distractions comme s’il s’agissait d’un bruit de fond.
  • Soyez humble, patient, fidèle, et gardez votre sens de l’humour. Ne faites pas une montagne d’une simple difficulté mais ne sous-estimez pas la persévérance dont vous aurez besoin, ni la grâce qui vous sera donnée.

Le mantra est comparable à un sentier à travers une jungle épaisse. Quelle que soit son étroitesse, suivez-le fidèlement et il vous mènera hors de la jungle de l’esprit dans le grand espace ouvert du coeur. dès que vous vous rendez compte que vous avez quitté le sentier, retournez-y aussitôt, simplement. l’échec et le succès ne sont pas des termes appropriés pour décrire l,expérience de la méditation. ce sont des termes relatifs à l,égo, et dans la méditation nous apprenons “à renoncer à soi, à l’égo”.

Adapté et résumé à partir de “La méditation chrétienne, votre prière quotidienne”, de Laurence Freeman.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire