Infolettre du 1er mars 2018

  1. Le printemps n’est plus très loin. L’espérance renaît et, avec elle, toute la vie fourmillante et grouillante émerge. J’ai, personnellement, toujours été impressionné par les perce-neige. Une fleur délicate, mais quelle force! Ce n’est pas la froidure de l’hiver qui l’empêche de se pointer en s’inclinant devant le soleil de plus en plus chaud. Effet de son rapprochement de la Terre. Il en est ainsi de la vie humaine. Quand on se rapproche les uns des autres en vue de collaborer et contribuer un tant soit peu à l’un ou l’autre projet, par exemple, de la méditation chrétienne, alors nous stimulons la vie, nous la rendons dynamique, vivace et vivifiante.
  2. Les mois de mars et avril ont été jusqu’ici consacrés à l’adhésion de nouveaux membres et au renouvellement de cotisation quand il y a lieu. Je n’en parle pas maintenant en détails car le conseil d’administration veut réviser cette opportunité de vivre pleinement une appartenance à une cause qui nous dépasse toutes et tous, à savoir la méditation chrétienne. Si chaque membre trouvait un-e nouveau-elle membre, ce serait une petite révolution au sein de MCQRFC. Pofitons-en durant ces deux mois. Transmettons à Marc Bellemare à info@meditationchretienne.ca ou encore par téléphone en composant le 450-446-4649  les informations requises.
  3. On me demande de préciser certains éléments de Jeunesse & Méditation. Dans un premier temps la sensibilisation et la connaissance de cette approche méditative dans le sillon de John Main, bénédictin, s’adresse à toute personne de bonne volonté. Favoriser la méditation chrétienne auprès d’enfants, d’adolescents ou de jeunes adultes implique d’abord la formation d’une communauté de prière. S’il advient que cette communauté, une fois formée, veuille réaliser ensemble un projet social local, c’est, certes, un fruit de la méditation. Comme John Main l’affirmait, c’est la méditation qui donne naissance à une communauté solide et solidaire.
  4. Les membres du conseil d’administration (c.a.) se réuniront très probablement durant la fin de semaine du Dimanche des Rameaux, car ils ont besoin de temps pour prier ensemble, réfléchir aux décisions à prendre et aux orientations à donner à MCQRFC, afin de bonifier la marche générale. Depuis la réunion du c.a tenue le 24 février, nous sommes toujours à la recherche d’une personne à la trésorerie et une autre au 2e poste de conseiller intéressée par les communications. Si quelqu’un parmi vos connaissances avait la capacité de se joindre à notre équipe, n’hésitez pas à l’en informer. Marc Lacroix ayant démissionné après plusieurs années d’engagement à ce poste. Toute notre gratitude, Marc, pour tout ce que tu as fait.
  5. Huguette Plante aura une rencontre importante avec des personnes de Salaberry-de-Valleyfiel dans le cadre de Jeunesse & Méditation le 11 avril 2018 et à une date à préciser avec Stéphanie Bernier et autres à Saint-Hyacinthe. Plus largement, il sera question de la méditation chrétienne auprès de toutes les personnes intéressées. Yvon R. Théroux animera le ressourcement spirituel de l’unité pastorale de Saint-Basile/Saint-Bruno à l’occasion du carême : homélie le dimanche et rencontre d’une heure lundi et mardi à Saint-Bruno. Des personnes ont demandé une présentation de la méditation chrétienne et de pouvoir méditer ensemble. Cela se réalisera le mardi 13 mars.
  6. Même si le lien est indirect avec MCQRFC, je ne puis m’empêcher de transmettre la nouvelle reçue de Sophie Brouillet des Éditions Médiaspaul. Le manuscrit d’un petit collectif intitulé Jeunes et croyants sera réalisé pour le mois de mai prochain, afin de permettre sa diffusion au Québec et aussi en France. Les auteur-e-s : Jürgen Fesenmayr (auteur de plusieurs textes dans Échos du silence,  Sébastien Gendron (ex-coordonnateur général de MCQRFC), Valérie Jean (ex-coordonnatrice générale de MCQRFC), Norman Lévesque (directeur des Églises vertes), Sœur Lucie-Caroline (Fraternités monastiques de Jérusalem), Alain Roy, prêtre qui présente une synthèse  et Yvon R. Théroux,  MCQRFC – instigateur du projet.

Laisser un commentaire