Groupe ou communauté de méditation ?

Je vais jusqu’à penser qu’une authentique vie communautaire ne peut se réaliser sans une base spirituelle solide et éclairante. Dès lors, les premières communautés à l’aube du christianisme peuvent nous inspirer à partir de leur fondement.

L’utilisation du mot « communauté » dans le cadre de cette vie spirituelle de la méditation chrétienne n’est pas un caprice de langage. Ce n’est pas non plus une fleur à la boutonnière, mais bien plutôt un programme de vie exigeant… mais combien comblant.

Nos communautés de méditation chrétienne ne rassemblent-elles pas des gens partageant un même intérêt, une même passion? Ne réunissent-elles pas des gens autour d’une cause qui les dépasse toutes et tous? Cette activité quotidienne de la méditation chrétienne, individuelle deux fois le jour et hebdomadairement en communauté témoigne de la foi vécue et partagée par tous les membres d’un lieu géographique bien identifié. Les rassemblements de communautés de méditation chrétienne sont avant tout, et essentiellement, des expériences spirituelles fortes, signifiantes, vivantes, vivaces et vivifiantes.

Une distinction à faire

Jetons un peu de lumière en distinguant la notion de groupe de celle de communauté.

On parle de réservation de groupe, de dynamique de groupe, du groupe des Sept, d’un groupe de travail au sens d’une équipe. Tant de mots qui illustrent diverses réalités. L’engagement dans un groupe ou une équipe est toujours exigeant. Demandez à n’importe quel enseignant, professeur, éducateur. Il y a pour ainsi dire, de manière inhérente à tout groupe, à toute équipe, un danger : que quelques personnes ne fassent que profiter de l’énergie et des réalisations des autres; ce qui mène à des situations démotivantes pour l’entité concernée, contrairement à l’esprit d’une vraie communauté.

Deux types

Il existe essentiellement deux types de communautés : le type structurel, ou organisationnel, et le regroupement de personnes.

Le type structurel

Le type structurel et organisationnel qui fait appel à un regroupement d’entités qui partagent le même commun dénominateur.

Exemple, la communauté des États indépendants ou la communauté scientifique internationale. Généralement l’expression est davantage accolée à la réalité du « groupe ».  Larousse évoque l’idée de l’état, du caractère de ce qui est commun à plusieurs personnes : Une communauté de biens, d’intérêts.  L’identité dans la manière de penser de plusieurs personnes, c’est une communauté de vues. On parle aussi d’ensemble de personnes unies par des liens d’intérêts, des habitudes communes, des opinions ou des caractères communs, ainsi des communautés ethniques, linguistiques. Ou encore on inclut dans cette notion des ensembles des citoyens d’un État, des habitants d’une ville ou d’un village. Il y a aussi la réunion de personnes soumises à une règle, dans un dessein religieux ainsi que le lieu qu’elles habitent en commun.

Regroupement de personnes

Le deuxième type de communauté est un regroupement de personnes qui est uni par un dénominateur commun: un intérêt, une passion, une façon de vivre, un lieu, une expérience, etc. Les membres sont en principe égaux, mais ceux ayant une participation plus élevée/active ont souvent un statut implicite plus élevé. Dans une communauté, tous doivent participer, s’engager. Voir https://niviti.com/blogue/quest-ce-quune-communaute

On peut aussi consulter l’article de Richard Millington dans Wikipedia sur plusieurs types de communautés, fondées sur :

– les intérêts, l’action autour d’une cause pour apporter des changements, les lieux, la pratique …pour de gens ayant le même emploi ou étant dans un même secteur d’activité, les circonstances pour des gens unis à cause d’événements ou de situations externes. On parle plus d’expériences de vie communes plutôt que d’intérêts communs. [1]

Ainsi pour moi, nos méditons bel et bien dans des communautés plutôt que dans des groupes.  Et vous, qu’en pensez-vous?

Sources:
[1] http://en.wikipedia.org/wiki/Community_of_circumstance

Annexe :

À ce sujet on peut consulter :  http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/communaut%C3%A9/17551#FTMf3Jb7brtMypyp.99

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire