Devenir un disciple

méditer chaque jour et trouver la paix intérieure
Extrait du livre de John Main "Méditer chaque jour et trouver la paix intérieure", disponible sur notre boutique.

Au sujet de la prière, la tradition nous enseigne que le christianisme, à la base, n’est pas une théologie ou une idéologie. Sa plénitude de vie ne se situe pas au niveau du mental. Il est, dans sa nature la plus vraie, une ouverture personnelle et totale à la personne de Jésus. Dans cette ouverture, nous sommes emportés par Lui vers le Père. Le christianisme est la religion de la transcendance qui nous fait transcender les limites de notre vie personnelle pour entrer dans la vie sans limites de Dieu.

Nous enseignons la méditation dans une tradition de prière qui remonte à Jean Cassien et aux Pères du Désert et inclut Le Nuage de l’inconnaissance, au xive siècle, et des figures comme l’abbé John Chapman au xxe siècle. Elle enseigne que la manière essentielle de répondre à la vérité chrétienne fondamentale est d’être pleinement ouvert à la réalité de la vie de Jésus en nous, qui se trouve à un niveau plus profond que ce que les pensées ou les mots peuvent atteindre. Elle enseigne que le moyen d’accéder à cette profondeur est de devenir un disciple spirituel. Nous devons apprendre à être disciplinés, et la discipline essentielle consiste en rien moins que renoncer à son moi, ce qui veut dire abandonner ces limites auxquelles nous nous identifions trop souvent et apprendre à être ouverts à l’être sans limite de Dieu. Cet enseignement consacre une étonnante doctrine chrétienne :

Car tout cela arrive à cause de vous, pour que la grâce, se multipliant, fasse abonder l’action de grâces chez un plus grand nombre, à la gloire de Dieu (cf. 2 Co 4, 15)[1].

Word Made Flesh

[1] 2 Co 4, 15.

John Main
A propos John Main 367 Articles
John Main, moine bénédictin, est le fondateur du mouvement international de la méditation chrétienne. Après avoir appris à méditer auprès d’un maître hindou, il a découvert que, dans l’antiquité, des moines chrétiens comme Jean Cassien pratiquaient la prière d’une manière analogue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire