Chercher d’abord le royaume de Dieu

méditer chaque jour et trouver la paix intérieure
Extrait du livre de John Main "Méditer chaque jour et trouver la paix intérieure", disponible sur notre boutique.

Nous devons chercher d’abord le Royaume de Dieu. Récemment, deux penseurs ont eu une très grande influence sur notre société. L’un est Simone Weil, l’autre Ernst Friedrich Schumacher[1]. Simone Weil pensait que la qualité la plus importante à acquérir au cours de cette vie était ce qu’elle appelait une attention gratuite, généreuse. Fritz Schumacher en vint à la même conclusion, et désignait l’attention gratuite de Simone Weil comme la simple « attention », apprendre à être là. Tous deux ont été influencés par la tradition à laquelle nous nous rattachons, celle de la prière contemplative, de la méditation, issue des premiers Pères du monachisme.

Voici la leçon cruciale que nous devons apprendre de la méditation : être là, entièrement et totalement, faire attention. Nous savons tous en lisant le Sermon sur la Montagne que nous devons non seulement changer mais être transformés. Nous savons également, en lisant saint Paul, que nous ne pouvons être transformés qu’en Christ, par le Christ et avec le Christ. Si vous voulez changer quelque chose à votre vie, deux possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez essayer de vouloir ce changement, de rediriger votre vie par des actes de volonté. Je pense que la plupart d’entre nous découvrent par expérience que nos volontés sont terriblement faibles et affreusement inconstantes. Il existe un autre moyen, celui d’une ouverture totale de toute la personne. Ce n’est pas la voie de l’intention mais de l’attention.

Being on the Way

[1] Small is beautiful, une société à la mesure de l’homme, Le Seuil, 1978.

A propos John Main 345 Articles
John Main, moine bénédictin, est le fondateur du mouvement international de la méditation chrétienne. Après avoir appris à méditer auprès d’un maître hindou, il a découvert que, dans l’antiquité, des moines chrétiens comme Jean Cassien pratiquaient la prière d’une manière analogue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire