Les jeunes et la méditation

Méditer, c’est ouvrir la porte de ton cœur
Dieu est déjà là au rendez-vous
Tout entier présent
Devant lui, pas besoin de te justifier
Sois simplement présent à Lui dans la confiance.
VEUX-TU LUI OUVRIR LA PORTE?
Avec Dieu, les paroles sont parfois de trop, les pensées aussi.
Un seul mot est suffisant
Ce mot exprime ton désir de te rendre présent à Dieu.
Cette prière silencieuse fait partie de notre héritage chrétien
Des jeunes et des moins jeunes la redécouvrent avec joie.

Signé Michel Boyer, accompagnateur spirituel de MCQ-RFC

Quand on demandait à John Main, notre guide spirituel, « comment méditer? » sa réponse avait souvent comme introduction :

« Apprendre à méditer est la chose la plus concrète qui soit. Cela n’exige du débutant qu’une seule qualité : vouloir sérieusement apprendre à méditer. C’est une démarche d’une absolue simplicité. » (Le chemin de la méditation, p. 23)

Pas surprenant que cette voie convienne aux enfants et aux jeunes! Ils sont très souvent des exemples de simplicité pour les adultes.

John Main disait encore : « Les enfants qui viennent méditer à notre monastère sont de merveilleux témoins du caractère naturel de la voie de la méditation. » (Méditer chaque jour et trouver la paix intérieure, p.101

Car l’enfant nous apprend la simplicité et la générosité du cœur.
Il est libéré de toutes les entraves du paraître pour être tout naturellement.
L’ado nous apprend la franchise et l’intelligence du cœur. Dans le tourbillon de sa recherche d’identité, il veut se connaître. La méditation est un baume sur les périodes difficiles. Elle lui permet le discernement pour mieux se réaliser avec tout ce qu’il est.
Le jeune adulte trouve graduellement sa voie. Il s’inspire de gens crédibles et vrais. Avec la méditation, il entre en lui-même pour y puiser le meilleur.

Yvon Théroux, méditant de longue expérience
(Ces textes sont extraits du Mini-Guide (MCQ-RFC) situé à l’onglet Matériel pédagogique)